A lire absolument !

jeudi 27 avril 2006

J’ai découvert ce recueil de poésie par hasard. Je connaissais, comme tout le monde je pense, La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France, et je pensais que l’oeuvre poétique de Blaise Cendrars se limitait à ce très beau texte enluminé par Sonia Delaunay.
Aussi lorsque j’ai découvert le recueil Au coeur du monde, quelle a été ma surprise. Ce volume paru chez Gallimard, dans leur collection Poésie/Gallimard, regroupe plusieurs textes qui retracent le voyage initiatique de Blaise Cendrars de Paris vers Sao Paulo, au Brésil.
Les poèmes sont libres, de longueurs variables, et font succéder des paysages réels, et des territoires fantasmés. Ce recueil de Blaise Cendrars nous livre les différents éléments de l’univers poétique et littéraire du poète-bourlingueur, accordant une place de choix à la thématique maritime, et à celle du voyage. Ces poèmes expriment à merveille l’expérience ontologique qu’est le voyage, épreuve au travers de laquelle renaît l’homme dans son rapport au monde. En témoigne un extrait, le poème « Paysage » :

La terre est rouge
Le ciel est bleu
La végétation est d’un vert foncé
Ce paysage est cruel dur triste malgré la variété infinie des formes végétatives
Malgré la grâce penchée des palmiers et les bouquets éclatants des grands arbres en fleurs fleurs de carême

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :